Forum du Chat Libre de Toulouse
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum du Chat Libre de Toulouse

Association loi 1901 de protection animale dédiée aux chats
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  site du chat libresite du chat libre  
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi True Wireless 2S – Écouteurs intra-auriculaires sans-fil ...
44.79 €
Voir le deal

 

 Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines

Aller en bas 
AuteurMessage
saha16
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 14329
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 12/11/2005

Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines Empty
MessageSujet: Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines   Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines EmptyDim 02 Juin 2019, 13:59

http://www.aubeffins.com/medias/files/cm.recommandation-vaccination.chat.trame.pdf

RECOMMANDATIONS POUR LA VACCINATION DES CHATS - NOUVEAU PROTOCOLE
Pendant de nombreuses années les protocoles de vaccination recommandaient 2 injections entre 8 et 12
semaines.
Depuis 2015, de nouveaux protocoles de vaccination ont été défini grâce à l’évolution des vaccins et à une
meilleure connaissance de l’immunité chez les jeunes chats et chez le chat âgé.
Il est maintenant acquis que l'examen vétérinaire annuel doit permettre d’établir un plan de vaccination « à la
carte » adapté au chat et à son mode de vie (l’animal vit seul ? en collectivité ? Il sort à l’extérieur ? participe
à des expositions ? Il/elle est appelé (e) à reproduire,…).
Le but étant de « vacciner moins & vacciner mieux » en prenant en compte les durées effectives de
l’immunité de chaque individu.
Depuis le début des années 2000, des études scientifiques ont été menées afin de comprendre la durée de
l’immunité et la persistance des anticorps.
Les carnivores naissent avec un taux très bas immunoglobulines. L'imperméabilité de la poche placentaire
rendant quasiment impossible la transmission d'immunoglobulines vers le foetus.
De ce fait, le système immunitaire est immature à la naissance. La défense immunitaire des chatons dépend
principalement, de la quantité et de la qualité du transfert, des immunoglobulines de la mère.
Particularité des «anticorps» par rapport aux «immunoglobulines» maternels :
Ils se développent suite à un contact de la chatte avec un ou plusieurs agents infectieux définis.
Si le chaton a un contact avec un agent pathogène avec lequel sa mère n'aura pas eu de contact, le chaton ne
disposera d'aucun anticorps contre cet agent pathogène, même si il y a eu un excellent transfert colostral.
Que faire ?
Est-il possible de vacciner la mère avant la reproduction ou pendant la grossesse (si le vaccin le permet) afin
de créer une immunité passive chez le chaton ?
Oui mais en faisant cela on contribue à augmenter la persistance des anticorps maternels chez le chaton et
par conséquent, on retarde la mise en place de son propre développement immunitaire humorale.
A noter que cette action n'a pas d'effet sur le développement de l'immunité cellulaire du chaton.
L'ingestion du colostrum : L'immunité systémique (IS) est possible suite à l'ingestion du colostrum pendant
la période de perméabilité de la muqueuse intestinale.
La perméabilité de la muqueuse est de courte durée. Elle est maximale durant les 4 premières heures qui
suivent la naissance, ensuite la barrière intestinale commence à se fermer. La perméabilité cesserait audelà de la 16ème heure chez le chaton.
Chez le chiot, on considère une fourchette moyenne allant de 16 à 24 heures.
Persistance des anticorps maternels chez le chaton : En moyenne, ils persistent jusqu'à 8 à 12 semaines. Il
peut arriver que la période soit plus courte ou au contraire aille jusqu'à 14 semaines et même plus longtemps
en ce qui concerne les anticorps dirigés contre le virus de la panleucopénie féline si la mère avait des titres
d'anticorps très élevés.
Période critique – Quand vacciner : La période critique se situe entre la 8ème et la 12ème semaine.
L'immunité maternelle ne protège plus le chaton mais peut encore interférer avec la mise en place de
l'immunité vaccinale du chaton.
On voit l'importance de la quantité et de la qualité d'anticorps ingérés par le chaton. Plus celles-ci sont
importantes, plus les anticorps maternels seront persistants chez le chaton.
Cette variabilité est à l'origine des nouveaux protocoles de primo-vaccination qu'il est recommandé de
pratiquer en 3 injections à 8, 12 et 16 semaines.

Les 2ème et 3ème injections ne doivent pas être considérées comme des rappels en tant que tels puisqu'elles
peuvent être pratiquées à un moment ou l'injection précédente a pu subir une interférence avec les anticorps
maternels.
La 3ème injection doit se faire au-delà de la 14ème semaine (en moyenne, à 16 semaines).
Dans un contexte d'épizootie, la vaccination peut commencer dès la 6ème semaine, parfois dès la 4ème
semaine.

Les vaccins optionnels : Sont considérés comme optionnels chez le chat, les vaccins contre la leucose et la
rage.
La leucose nécessitant 2 injections, elles peuvent être faites soit à 8 & 12 semaines, soit à 12 & 16 semaines
selon le statut vaccinal de la mère à l'égard des 2 agents pathogènes.
La rage ne nécessitant qu'une seule injection, la vaccination peut être pratiquée à partir de 3 mois. Il est
préférable de la faire lors de la dernière injection du protocole de la primo-vaccination.
Chez le chien, par exemple, les vaccinations optionnelles contre la leishmaniose ou la babésiose
(piroplasmose) se pratiquent à partir du 5ème ou 6ème mois.
Conclusion :
Les recommandations du Guidelines 2015 édité par le World Small Animal Veterinary Asociation (WSAVA)
stipulent que des anticorps maternels pouvant être présents jusqu'à 20 semaines chez le chaton, ils luttent
contre le(s) vaccin(s), rendant la réponse vaccinale moins efficace. A 26 semaines (Fourchette allant de 6 à
6,5 mois), plus aucun anticorps maternel n'étant présent, la réponse vaccinale est donc optimale à partir de
cet âge-là. Un injection vaccinale pratiquée à cette période ( dénommée « BOOSTER ») protégera
efficacement l'animal.

LA VACCINATION DU CHAT ADULTE
Pour déterminer le protocole de vaccination du chat adulte, on prend en compte son mode de vie et le
contexte epidémiologique.
le chat a été correctement vacciné lorsqu'il était chaton :
- La première année : Il reçoit son 1er rappel annuel 1 an après la 3ème injection de la primo-vaccination.
Ce 1er rappel est très important! Il permet de stimuler efficacement le système immunitaire de l'animal pour
obtenir un niveau de protection optimale.
- Les autres années : Il est important de distinguer les vaccins qui nécessitent des rappels annuels de ceux ne
nécessitant que des rappels tous les 3 ans.
Encore une fois, on adaptera le protocole en fonction du mode de vie du chat.
TYPHUS-CORYZA : Les rappels seront annuels pour des chats sortant régulièrement ou en contact fréquent
avec des congénères. Chez un chat vivant seul en appartement, ce sera tous les 3 ans. ATTENTION : Vaccins
à jour, obligatoire pour participer à une exposition féline.
LEUCOSE FELINE : Vue la diminution importante de la sensibilité chez le chat adulte (>3-4 ans) à
l'infection par le FeLV, on recommandera, après la primo-vaccination en 2 injections, de faire des injections
de rappels tous les ans, jusqu'à 4 ans, ensuite tous les 3 ans.
RAGE : (optionnelle en France), Après la première vaccination et le rappel fait un an après, les rappels
suivants seront faits en fonction des vaccins disponibles, soit annuellement, soit tous les 3 ans. Le vétérinaire
suivra les indications du résumé des caractéristiques du vaccin utilisé (RCP).
Espérons que dans un avenir proche, la possibilité de doser les anticorps chez le chat adulte permettra de
proposer une véritable vaccination « à la carte » ; Seuls les animaux ayant un taux d'anticorps reconnu en
deçà du seuil de protection défini pour chaque maladie ciblée fera l'objet d'une revaccination.
Actuellement en cas de doute, seuls les tests rapides (CRP) permettent aux vétérinaires de prendre la décision
de vacciner ou non.

LA VACCINATION DU CHAT AGE
Vers la 12ème année, le vieillissement du système immunitaire est moins efficace pour se défendre contre les
agents pathogènes.
Lors d'un premier contact avec un autre animal, la réponse immunitaire est moins forte.
L'existence de nombreux lymphocytes mémoires B et T associés aux vaccinations et/ou aux contacts
ultérieures n'est pas affectée par l'âge. De ce fait, l'animal âgé doit être vacciné selon la même fréquence que
le chat adulte.

LES EFFETS SECONDAIRES DE LA VACCINATION
La vaccination n'est pas un acte anodin. Il peut y avoir des échecs vaccinaux et des effets secondaires.
Les 3 principales causes d'échecs vaccinaux sont : L'interférence avec les anti-corps maternels, la relative
immunogénicité pour certains vaccins et une non-réponse vaccinale de certains animaux.
Les effets secondaires sont, en principe, décrit dans le résumé des caractéristiques du vaccin utilisé (RCP).
On parle de 5 incidents pour 1000 vaccinations chez le chat. La probabilité d'effets secondaires augmente
avec le nombre de vaccins administrés le même jour. Chez le chat, 92% des effets indésirables sont constatés
dans les 3 jours suivant la vaccination. Chez le jeune mâle castré, la probabilité d'effets secondaires est plus
forte.
Le risque de développer un fibrosarcome au point d'injection à beaucoup diminué (1 pour 10 000 chats)
depuis que l'on prend certaines précautions (sites d'injection variés, absence d'injection entre les 2 épaules,
vaccin injecté à température ambiante, ne faire que les vaccinations strictement nécessaires.

RESUME DU PROTOCOLE DE VACCINATION
Primo-vaccination en 3 injections (8, 12 et 16 semaines),
Booster à 26 semaines révolues (entre 6 mois et 6,5 mois).
Un premier rappel annuel (1 an après le rappel à 16 semaines), puis tous les 3 ans.
Le chat âgé est vacciné selon le protocole du chat adulte.


Sources documentaires et références :
- GUIDELINES 2015 édité par le WSAVA (The World Small Animal Veterinary Association).
- VetagroSup, Unité d'Enseignement de Médecine Préventive, M. PEPIN, DV, PhD- janvier 2017 (*)

_________________
Sandrine comas.sandrine@wanadoo.fr
Adoptante de SAHA MATY FIDO SUKKA MOUTI et HAINA partis trop tot... et de CHIMENE CODY ISHAN KIKOA et LULU ♥️mes bébés
Famille d'accueil de notamment :ODELYN OAKLAND et NOUBA 2 ans ♥️, HIBOU tigré 5 ans  ♥️, MICHOKO, gentil noir et blanc 5 ans ♥️, GOLLUM mon précieux tabby 12 ans ♥️, ZIZOU survivor noir et blanc 13 ans ♥️, KIKOO gentil tabby sans âge♥️.
Je ne fais pas la liste des 15 années précédentes, ce serait trop long ;o)
Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines 392932 Faire un don https://www.paypal.me/CLT31  ------ Very Happy Site web pour toutes informations http://www.le-chat-libre.com/
Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines 2109585742 journées adoptions tous les samedis après-midi à Canicat https://le-chat-libre-tlse.actifforum.com/t5584p175-adoptions-tous-les-samedis-14h-18h-chez-canicat
Revenir en haut Aller en bas
http://toulouse.le-chat-libre.com
 
Nouveau protocole vaccination des chats - immunité des chatons jusqu'à 8 semaines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Chat Libre de Toulouse :: L'ASSOCIATION : NOUS CONNAITRE, NOUS AIDER :: INFOS PRATIQUES-
Sauter vers: